De la respiration à l'interprétation

Stage collectif

Du 29 août au 9 septembre 2022

à l'ARTA Cartoucherie de Vincennes

Capture d’écran 2021-03-31 à 15.38.29.pn

Durée

70 heures : 2 semaines, dont 2 jours de relâche

Profil professionnel des stagiaires

Artistes du spectacle (comédiens, musiciens, danseurs, circassiens) en quête d’approfondir la base de leur pratique

Prérequis et expérience professionnelle des stagiaires

Avoir une expérience professionnelle artistique

Admission sur CV, lettre de motivation et entretien

Période d’inscription

Du 1er mars au 25 août 2022

Intervenants

Catherine RÉTORÉ — Artiste dramatique et pédagogue

Sava LOLOV — Artiste dramatique et pédagogue

Valérie BEZANÇON — Artiste dramatique et pédagogue

Benoît LUGUÉ — Artiste musicien, compositeur et pédagogue

Sara LLORCA — Artiste dramatique, metteur en scène et pédagogue

Présentation du stage

Pendant toute la durée de notre stage, nous établirons les liens étroits entre la respiration, la phonation et l’interprétation.
Savoir gérer son effort physique et vocal, acquérir de la légèreté et de l’envergure dans sa pratique artistique n’est possible qu’avec de bons appuis intérieurs : la respiration physiologique profonde est l’état qui les met en place. Dans ce mode respiratoire, le diaphragme et les muscles auxiliaires (muscles du dos et du ventre) sont le moteur principal. Ils donnent à l’expiration le rôle le plus important de l’acte respiratoire. La présence vocale et physique de l’artiste repose sur cette mécanique vitale. Pendant la respiration diaphragmatique profonde, c’est le corps tout entier qui respire, dénouant les contre-efforts ou crispations, l’essoufflement, le manque d’endurance, l’asphyxie à l’intérieur d’une phrase, la saturation du timbre dans la puissance, le manque de rythme, de vitalité, l’impossibilité de rupture, de relance...

La respiration physiologique est un levier fondamental de la qualité d’interprétation.